A la découverte de Chrome Web Store

En décembre 2010, c’est en toute discrétion que Google met en ligne sa plateforme de téléchargement: Chrome Web Store. Officiellement, elle n’est ouverte que pour les utilisateurs américains…

Chrome Web Store

Une interface claire et détaillée propose nombre d’applications. Certaines sont payantes, mais la plupart sont gratuites : on reconnaît l’éprouvé écosystème inventé par Apple, l’ouverture en prime…

Les débuts sont modestes. Selon TechCrunch: au bout d’un mois, l’application la plus rentable, MathBoard vendue 3.99 $, ne réalise en moyenne que 65 ventes par semaine.

Chrome Web Store- MathBoard

Néanmoins, rien n’est joué. Comme le déclare le site Gizmodo : « Le but de Chrome Web Store est simple : aider les développeurs et leur fournir un moyen de réaliser des revenus en attendant la sortie de Chrome OS et de ses appareils équipés. » Chrome OS servira de levier à la boutique. Mais comme Chrome OS n’est encore déployé, aucune campagne de communication n’a réellement eu lieu ! L’avantage est que les développeurs tiers à Google peuvent d’ores et déjà commencer à proposer leurs applications.

L’application gratuite la plus téléchargée est Quick Note. Pour ma part, j’ai notamment utilisé celle du New York Times. Que je vous conseille !

Le tactile en moins, c’est un peu comme surfer sur une tablette numérique. L’information se réinvente et s’affiche d’une manière non conventionelle sur le web. Les sens s’éveillent : on est supris, on découvre, on s’amuse et l’expérience utilisateur est comblée.

Sont également disponibles sur le «Chrome Web Store», des jeux, un planétarium, mais aussi des applications pour gérer ses finances, un studio de montage vidéo, un programme de retouche photo, etc. En tout, plus de 1000 nouvelles façons de naviguer sur Internet !

NB: L’utilisation de Chrome Web Store nécessite l’installation du navigateur ChromePour télécharger Chrome, cliquez ici!

Pour aller plus loin :

Un article de Eco 89 qui expose une théorie de Chris Anderson, le patron de Wired. Selon lui, « le web est mort ». A noter que « Internet » et « Web » ne sont pas synonymes et que le web est une manière d’accéder au réseau (soit Internet) ! Une autre est de passer par des smartphones, ou par Facebook, ou par Twitter ! Cette théorie du papa de la théorie de la « longue traîne » est très contestée. Mais très intéressante !

Chrome Web Store

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :